Comment construire une rampe d acces pour votre maison

La construction d’une rampe d’accès permanente en bois traité requiert le respect de certaines normes pour assurer la sécurité des futurs usagers. Il est donc essentiel de prendre connaissance de toutes les conditions à réunir afin de répondre parfaitement aux exigences de la réglementation en vigueur. Pour réussir l’installation de votre rampe d’accès, voici les éléments fondamentaux que vous devez considérer.

La pente maximale de la rampe

La détermination de la pente optimale de la rampe permet de faciliter l’accès au fauteuil roulant. La plupart des fabricants se réfèrent à la règle de 1/12 c’est-à-dire qu’une rampe d’accès pour maison de 12 mètres de longueur est équivalente à une montée d’un mètre. En général, pour atteindre l’entrée d’une maison, il faut compter entre trois à quatre marches. De ce fait, il faut prévoir la construction d’une rampe de 39,4 pieds, ce qui nécessite une grande surface.

Les paliers de repos

Une pente ne peut être continue sur une longueur de plus de 8,8 mètres sans posséder un palier. Lorsque la rampe d’accès est longue, l’usager doit pouvoir observer un petit temps de repos. Non seulement le palier doit idéalement mesurer 1,5 mètre, mais également être placé au centre du passage.

Ainsi, pour une allée nécessitant une rampe de 12 mètres, le palier doit se situer après 5,25 mètres du premier segment. Bien évidemment, la seconde partie doit sensiblement avoir la même mesure.

Les techniques d’ancrage au sol de la rampe

Pour optimiser la sécurité de la rampe, il est crucial de sélectionner les meilleures techniques de fixation. Parmi celles-ci, les plus utilisées sont les suivantes :

  • Les dek-block ;
  • Le sonotube ;
  • Le pieu vissé.

Communément appelés pattes d’éléphant en raison de leurs formes similaires, les dek-block sont des parpaings sur lesquelles sont fixés des poteaux en bois de 4/4 pouces. Ils sont très pratiques et faciles à installer. Cette méthode est sécuritaire, toutefois elle peut être fragilisée par la présence de gel. Quant au sonotube, c’est un matériel de coffrage qui permet de réaliser des poteaux en béton. C’est une technique d’ancrage qui résiste mieux en période hivernale.

Enfin, le pieu vissé est une grande vis en métal possédant une hélice. C’est la technique d’ancrage la plus recommandée par les spécialistes, car elle est très solide. La longueur de la vis est fonction de la propriété du sol dans lequel elle sera fixée.

Le seuil de la porte d’entrée

Pendant l’installation de la rampe d’accès, il faut également prendre en compte le seuil de la porte d’entrée. En effet, vous devez prévoir l’aménagement d’un plan incliné pour faciliter l’accès au fauteuil roulant. Bien évidemment, la pente doit être douce. Surtout, prenez le temps d’ébaucher un plan qui prendra en compte tous ces paramètres.

Le regard d’un expert en adaptation de domicile

Malgré vos compétences en bricole, nous vous recommandons de recourir au service d’un professionnel. De prime à bord, vous pensez qu’en respectant les consignes vous pourrez aisément construire une rampe d’accès. Or, c’est une œuvre qui demande un travail minutieux. Que ce soit le respect des réglementations, le choix du matériel ou encore l’exécution des travaux, un spécialiste vous assure un rendu final irréprochable.

Pour ce faire, En Mouvement Laval est une société d’adaptation domiciliaire qui vous garantit une prestation respectant toutes les normes de construction et de sécurité. Elle met à votre disposition une équipe d’expert qui vous accompagne de la conception du plan jusqu’à l’obtention du permis de construire.